Cela commence à faire un petit moment que je garde le silence, le silence car l'inspiration n'est pas toujours là, tant à la cuisine que devant l'écran... Il y a des périodes comme celle-ci où l'on se sait plus très bien ce que l'on cherche, ce que l'on croit. Les réponses ne sont pas toujours où on les attends, ce qui les rends si difficile à trouver. Mais bon c'est comme ça : la vie.

Face à l'étrangeté de l'existence, il y a des journées qui se présentent sans surprise et qui finalement se montrent riches douces et pleines de découvertes. Des journées comme le dimanche passé, où l'homme et moi partions pour une petite balade dans Paris, une balade toute simple qui finalement nous a offert la découverte d'un petit musée et d'un très beau film.

C'est en cherchant à prendre des chemins détournés, et des rues pittoresques que nous avons découvert le Musée Bourdelle. Tout petit, ce musée présente le travail du sculpteur Antoine Bourdelle (1861 - 1929).

bourdelle

A admirer "dans son jus" l'œuvre de cet artiste, composée de plâtres, bronzes et marbres, se révèle riche et étonnante, toute aussi étonnante que la muséographie du lieu qui peu autant enthousiasmer que laisser perplexe...

antoine_bourdelle_01

Niché au cœur du quinzième arrondissement de Paris, ce musée se donne des airs de musée de province : plein de poussière, vieillissant mais très charmant. Une visite que je conseille d'autant plus qu'elle est gratuite !

Après cette jolie découverte, nous avons pressé le pas jusqu'au cinéma situé à quelques minutes de marche de là. Sans grande conviction nous sommes allés voir "My own love song" réalisé par Olivier Dahan.

19240866

Malgré nombre de critiques assassines ce roadmovie ne laisse pas indifférent. A l'image de "Une histoire vrai" de David Linch, ce film nous conte l'histoire de trois personnages abimés par la vie, qui entreprennent un voyage à travers l'Amérique profonde. Touchant de et  poétique ce film n'est peut être pas le film de l'année mais vous laissera avec le sourire, ce qui n'est pas si mal...

19242970

Comme beaucoup avant lui, ce filme m'a donné envie de partir voir de près à quoi ressemble le continent américain et aussi de marcher pieds nus dans l'herbe... mais cela arrive dès que je vois un petit coin de nature ensoleillé...

Après ces "aventures" nous avons préparé et dégusté le couscous le plus rapide du monde,
la recette sera bientôt là !